Conie SENAC Ecrivez-moi Facebook
A tire d'Elle Carré de Paons à Maurice Intrusion Gorgone Paroles de Watts Les Larmes de Palmyre Saison in fine De Ping et de Pong Confettis de l'âme Route seventies Des uns contre les Autres

Corsica

C’est une vielle dame d’élégance infinie, plantée en milieu de Tyrrhénienne.
Depuis combien de temps est-elle là ? Nul ne le sait.

Ses cheveux sont de sel qu’apportaient les marchands en escalier d’Aragon,
Et sa voix rauque qui vient de ses entrailles se fait chant de passion.

Parfois son cœur s’emballe quand le maquis s’embrase,
A la mer elle court sur les chemins des criques.

Aux petites heures du jour la paix s’est déposée,
Pour des années recommencées.

D’où vient la lumière de son sourire ? Nul ne sait.
A jamais sa magie conservée.

Posté le 21 octobre 2017


Casa Corsica
              Casa Corsica
photo Atelier

© 2015 : Pierre SENAC | Tous droits réservés à l'auteur... | Mentions légales